septembre 13

1 comments

Construire son arbre de vie


L’Arbre de Vie est une approche que j’ai découverte lors de ma formation en Psychopédagogie Positive auprès d’Isabelle Pailleau. Issu des pratiques narratives, cet outil permet de donner du sens à son parcours, afin de se projeter dans l’avenir avec plus de confiance et de clarté. Découvrons ensemble comment construire son arbre de vie.

Pourquoi construire son arbre de vie ?

L’origine : Dina Scherrer et les pratiques narratives

Avant de démarrer, revenons quelques instants sur l’origine de l’arbre de vie. Cet outil de coaching et d’accompagnement a été mis au point par Dina Scherrer et fait partie des pratiques narratives.

L’approche narrative part de ce postulat : notre histoire n’est pas la somme de nos expériences. Au contraire, ce sont les récits élaborés sur nos expériences qui donnent forme à notre histoire de vie. 

L’arbre de vie est donc une représentation symbolique de notre histoire à travers nos aspirations, nos besoins, nos forces, nos soutiens. Utiliser la métaphore de l’arbre permet une forme de mise à distance et de prise de recul.

L’intérêt de construire son arbre de vie

L’arbre de vie est initialement un outil de coaching : on l’utilise individuellement ou en équipe afin d’amener les personnes à donner du sens à leur parcours et à mieux se projeter dans l’avenir. 

Mais l’arbre de vie est aussi un outil très intéressant pour accompagner les jeunes aux prises avec des difficultés. En effet, dessiner son arbre de vie permet de faire émerger ses compétences, ses forces, ses qualités ainsi que de dresser la constellation de ses personnes ressources. C’est donc un outil puissant pour renforcer l’estime de soi et gagner en confiance. 

Enfin, c’est aussi une activité aussi créative qu’enrichissante à partager en famille ! J’étais surprise de voir que les enfants réalisent l’exercice avec beaucoup de spontanéité.

Comment construire son arbre de vie

Le matériel

Le plus important est de prévoir un temps dédié à la réalisation de l’arbre de vie. Prévoyez donc environ 1h30 durant lesquelles vous ne serez pas dérangé.

Réunissez le matériel dont vous aurez besoin : 

  • 1 grande feuille (prévoyez GRAND, n’hésitez pas à réunir plusieurs feuilles A3)
  • 1 crayon de papier
  • des feutres ou des crayons de couleur

Dessiner son arbre de vie

La première étape consiste à dessiner la structure de l’arbre. Prenez votre temps et dessinez un arbre qui vous ressemble et surtout qui vous plaît ! 

  • L’arbre doit faire figurer les éléments suivants : 
  • Le sol
  • Les racines
  • Le tronc
  • Les branches
  • Les feuilles
  • Les fruits
dessiner son arbre de vie

La mise en mot

Tout au long de l’exercice, on va rester centré sur nos forces, nos atouts, nos ressources : bref, les dimensions positives de notre vie ! Nous allons maintenant mettre des mots sur chacune des parties de l’arbre.

Avant de démarrer cette seconde phase, posez clairement votre intention : se centrer sur vos forces, donner du sens à un projet, être bienveillant avec vous-même…

Les racines

Les racines représentent l’histoire, les origines. Elles permettent de revenir aux sources, de donner de la cohérence à son parcours. Pour compléter cette partie, posez sur les racines les mots qui correspondent aux questions suivantes : 

Quelle est mon histoire ? D’où je viens ? Quels événements ont marqué mon parcours ? Quelles sont les principales étapes ?

Le sol

Dans la métaphore de l’arbre, le sol représente les besoins. Pour croître, un arbre a besoin d’eau, de lumière, de soleil… Et vous, de quoi avez-vous besoin pour grandir ? Vous pouvez répondre aux questions suivantes : 

Qu’est-ce qui me nourrit ? De quoi ai-je besoin pour m’épanouir ? A quoi je ne veux pas renoncer ?

Le tronc

Il est temps maintenant d’explorer vos forces et vos ressources. Pensez à tout ce qui vous a permis d’avancer, de surmonter les obstacles, de réussir. Voici quelques questions : 

Quelles sont mes qualités ? Qu’est-ce que les autres apprécient chez moi ? Qu’est-ce qui me distingue ? En quoi suis-je compétent ?

Les branches

Les branches s’élancent vers le ciel ! C’est l’endroit où vous écrirez les mots qui correspondent à vos rêves, vos projets. Tournez-vous vers l’avenir et écrivez les mots qui répondent à ses questions : 

Quels sont vos rêves ? Vos projets personnels et professionnels ? Que voudriez-vous réussir ?

Les feuilles

Les feuilles représentent symboliquement les personnes ressources. Interrogez-vous sur les gens qui comptent et qui influencent votre vie de manière positive :

Qui vous a soutenu ou vous soutient ? Qui avez-vous été heureux de rencontrer ? Quelles personnes vous rendent heureuses ? Qui sont vos mentors ?

Les fruits

Voici enfin les fruits : ils vont réunir tous les cadeaux que la vie vous a fait. Cette partie de l’arbre est un véritable exercice de gratitude ! 

Quels sont vos réussites ? Quels événements avez-vous vécus comme une chance ? Quels sont vos plus beaux souvenirs ?

Observer son arbre de vie

Dans cette dernière phase, on va porter son regard sur la globalité de l’arbre, afin d’en tirer des enseignements

Vous pouvez prendre un temps de pause avant de passer à cette dernière étape. Prenez ensuite le temps de le regarder dans sa globalité, puis répondez aux questions suivantes : qu’avez-vous ressenti en le dessinant ? que vous inspire-t-il ? y a-t-il eu des moments plus difficiles ? plus agréables ?

Vous pouvez ensuite continuer à réfléchir à ce que l’arbre vous a apporté pour vos futurs projets. Identifiez les obstacles potentiels et les ressources sur lesquelles vous pourrez vous appuyer. Enfin, à qui aimeriez-vous présenter cet arbre ?

👉Pour en savoir plus : Dina Scherrer, Accompagner avec l’arbre de vie, une pratique narrative pour restaurer l’estime de soi, 2e Ed, 2021

N’hésitez pas à réaliser cet exercice et à me dire en commentaires ce que vous en avez tiré !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

*

code

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

En finir avec crises et conflits !

Vous êtes épuisée ? Vous en avez assez de lutter pour vous faire obéir ? 

Découvrez 3 méthodes simples pour arrêter de crier et retrouver dès à présent des relations familiales épanouies.