janvier 5

0 comments

La Drop List : ma meilleure astuce pour tenir ses bonnes résolutions !


Voici venu le temps des fameuses Bonnes Résolutions ! Chaque année, c’est la même chose. On lâche plus ou moins l’affaire durant le dernier trimestre, se promettant qu’on changera tout en janvier. L’année se termine dans une apothéose d’excès en tous genres à l’occasion de Noël, puis du Réveillon. Qu’importe, puisqu’au premier jour de l’année, armées d’une motivation sans bornes, nous dressons la liste de nos Bonnes Résolutions ! Manger sainement, faire du sport, méditer, arrêter de crier sur nos enfants, passer plus de temps avec eux, couper les écrans etc. Une longue liste d’habitudes positives, pleine de promesses…que l’on ne tient pas. 

Alors cette année, je vous propose d’aborder les choses différemment : adieu les bonnes résolutions, bonjour la Drop List !

Pourquoi j’ai arrêté de prendre des Bonnes Résolutions

Pendant des années, j’ai été la championne du monde toutes catégories des Bonnes Résolutions. Le rituel avait d’ailleurs lieu deux fois par an : en septembre, pour la rentrée, et en janvier, pour la nouvelle année. J’appliquais tous les bons conseils du développement personnel : bilan de l’année écoulée, examen des domaines de vie nécessitant une amélioration, rédaction de la liste, révision et élagage, formulation des objectifs SMART, booking des créneaux dans mon agenda. Résultats? Aucun, 0, Nada !

Certaines résolutions – qui se retrouvaient pourtant systématiquement inscrites en tête de liste – sont ainsi restées lettre morte durant des années. L’exemple le plus flagrant étant : “faire du sport”. Je pense avoir pris cette résolution chaque année pendant 17 ans. Et je n’ai fait quasiment aucune activité physique pendant 17 ans ! Jusqu’à ce que je comprenne pourquoi cela ne fonctionnait pas

pourquoi les bonnes résolutions ne tiennent pas

Voici comment le mécanisme se met en place. L’entrée dans la nouvelle année marque un nouveau cycle. On a envie de bien faire, on a envie de changer, de s’améliorer. C’est super, c’est une bonne énergie ! Alors, on a tendance à prendre des tonnes d’engagements : perdre 5 kg, aller à la salle de sport deux fois par semaine, faire de la cohérence cardiaque, se former à la discipline positive, passer du temps en famille, aménager une chambre Montessori, trouver son Ikigai… 

Le problème, c’est que plus nos résolutions sont nombreuses, moins nous sommes au clair avec nos PRIORITÉS. Alors on s’éparpille, on s’épuise et on finit par abandonner. Non seulement, les changements ne s’opèrent pas, mais en plus, on en retire un sentiment d’échec. Finalement, c’est notre estime de soi qui se trouve affectée et le cercle vicieux recommence indéfiniment.

Or, si nous voulons véritablement changer, nous avons besoin d’être parfaitement au clair avec nos priorités, notre Pourquoi, notre “Big Sky Goal” ! C’est la raison pour laquelle, j’ai choisi d’inverser la donne. Au lieu de commencer l’année par une nouvelle liste de choses à faire, décider des choses à jeter : la Drop List.

La Drop List : Simplifier pour mieux réussir !

Prendre de bonnes résolutions c’est ajouter des choses à son emploi du temps. Comment cela serait-il possible si nous ne commençons pas par faire de la place ? Cela tombe sous le sens !

Selon moi, on peut utiliser les meilleures méthodes de gestion du temps, elles ne peuvent pas fonctionner sans une étape préliminaire de simplification, parce que c’est en simplifiant que nous créons de l’espace pour la nouveauté. C’est en simplifiant que nous pouvons donner enfin la priorité aux priorités.

Par conséquent, je commence désormais l’année en réfléchissant à tout ce qui peut être supprimé de mon emploi du temps. Il s’agit simplement de se poser la question suivante : qu’est-ce que je peux arrêter de faire ?

comment faire une drop liste

Nous n’avons pas l’habitude de réfléchir de cette manière! Mais, faites confiance à votre cerveau : si vous lui posez la question, il trouvera la réponse. Pour vous aider, voici quelques pistes à explorer : 

🌺 Espace : 

J’aime bien commencer par me débarrasser des objets superflus, pour me mettre dans l’ambiance. Mais aussi parce que plus on accumule, plus on doit passer de temps à nettoyer, à ranger etc. Libérer l’espace permet de libérer l’esprit !

N’y a-t-il pas des objets dont vous pouvez vous débarrasser, en les donnant par exemple ?

🌺 Intendance : 

Cuisinez-vous quotidiennement ? Faites-vous des machines tous les jours ? Le repassage est-il indispensable ? Combien de fois par semaine vous rendez-vous au supermarché ? Et le ménage ?

Dans tous ces domaines, essayez de pratiquer l’élagage. Peut-être est-il temps de vous mettre au Batch Cooking ou de faire livrer vos courses. Et si les T-Shirt des enfants ne sont pas repassés, est-ce vraiment un drame ?

🌺 Activités : 

Combien de temps passez-vous à transporter les enfants d’une activité à l’autre ? Sont-elles toutes indispensables ? Quels engagements avez-vous auprès de votre famille, de vos amis ? Avez-vous des activités associatives ? Combien de temps passez-vous sur les réseaux sociaux ? Devant la télévision ?

Là encore, il ne s’agit pas de vous priver, mais de chercher à éliminer ce qui ne vous apporte pas joie et satisfaction. Les obligations réelles sont assez peu nombreuses, apprendre à dire non avec respect et intégrité est souvent une bonne option !


J’ai pris plaisir à rédiger cet article dans le cadre de l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez meilleur. Vous y trouverez de nombreux articles intéressants, dont un sur l’autodiscipline. Je vous invite à mettre en place votre Drop List pour la nouvelle année. En simplifiant, vous créez de l’espace pour vos priorités et vous pouvez amorcer les changements qui comptent vraiment. Belle et heureuse année !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

*

code

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

En finir avec crises et conflits !

Vous êtes épuisée ? Vous en avez assez de lutter pour vous faire obéir ? 

Découvrez 3 méthodes simples pour arrêter de crier et retrouver dès à présent des relations familiales épanouies.